Green Lemon

  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 7 novembre 2012
7 novembre 2012

Femme

Publié par greenlemon dans Non classé

Autrefois totalement dépendante de son père puis de son mari, la femme a changé.
Plus de droit (droit de vote en 1944, droit parental conjoint en 1984)…
Fini la femme qui restait au foyer car elle n’avait pas d’autres choix maintenant elle peut travailler et avoir son propre salaire donc son indépendance.

Ce changement de statut est une ouverture pour la femme : elle peut désormais être femme au foyer, privilégier sa vie de famille ou sa vie professionnelle, ou bien encore combiner les deux.
Tout ça effraie les hommes. Hier seul responsable du bien être de la famille ils ont du mal à accepter ce nouveau rôle. Ils n’ont plus de repères.

La femme devient l’égal de l’homme.

En théorie du moins car pour autant elle ne partage pas tout avec son époux à 50%, même pas à 35%. C’est toujours elle qui, en plus de son travail, s’occupe des enfants, du ménage, des courses, de la cuisine….

L’homme n’est pas prêt au changement, à l’image qu’il se fait du devoir de l’homme et de la femme, rôles bien distincts. Pour se rassurer il choisira une femme ayant un niveau d’étude inférieur au sien ou un salaire inférieur (pas trop difficile quand on sait que les femmes touchent 20% de moins qu’un homme pour un même poste et même niveau d’études).
La femme doit être moche mais intelligente ou belle et stupide. On ne l’imagine pas autrement c’est forcément l’un ou l’autre. Et la beauté pour une femme n’est pas toujours un cadeau. Eh oui ! Celles qui sont prêtes à user de leur charme pour réussir iront loin (mais finissent souvent dans le mur) quand aux autres (la majorité) elles sont victimes de leur beauté. On les associe à des idiotes, on les soupçonne de réussir uniquement par leur beauté, les hommes se retournent les désirent mais plus comme un fantasme que comme une femme alors la femme de leur vie encore moins.
Pourquoi? Car ils ont peur tout simplement!
L’adage soit belle et tais toi est loin d’être faux car il aimera se promener avec une belle femme à ses côtés telle une parure redorant son blason mais voudra que son intelligence ne lui fasse pas d’ombre.
En même temps être avec une beauté n’est pas à la portée de tous car ils ont le sentiment inavoué de ne pas être à la hauteur et ont peur qu’une belle femme  attise trop la convoitise et qu’elle finisse par leur échapper. Alors ils préféreront être avec une moins jolie. Manque de confiance.

Du côté de la femme ce n’est guère mieux.
On pourrait croire que la femme a pris en assurance mais il n’en est rien.
Elle a perdu ses repères tout comme l’homme

Quand elle pense tout contrôler elle se leurre. Trop victime des dictas de la mode. On lui dit d’être maigre et elle fera tout pour l’être quitte à détruire sa santé (anorexie, boulimie), on lui dit de porter des talons de 15 cm elle le fera quitte à souffrir toute la journée (mal aux pieds, ampoules, mal de dos), on lui dit de prendre un homme de 20 ans si elle en a 50 et sa quête sera lancée quitte à être en total décalage avec son partenaire. « Ne soyez plus des objets », « soyez maîtresses de vos envies » tout ça ce n’est que du vent qui sert à booster les ventes de produits inutiles. Car si la femme avait vraiment son destin entre ses mains elles ne tomberaient pas dans tous les pièges où après avoir été un objet entre les mains de l’homme elle devient un objet tout court !

Ce qui est bien pour les publicistes c’est qu’elle gobe tout, qu’elle est prête à tout pour correspondre à ce qu’on attend d’elle. En fait elle n’a pas changé elle se met là où on lui demande d’être et répète ce qu’elle a appris par cœur dans les magazines…
Quand elle pense être maîtresse elle n’est en fait qu’esclave.
A quand le véritable changement?!

« Les femmes sont faites pour être aimées, non pour être comprises. » Oscar Wilde

7 novembre 2012

Julien Clerc « Femmes je vous aime »

Publié par greenlemon dans Musique de fond

Ludivine & Cédric |
La vie de Choco |
ARC EN CIEL |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | leon.guilleman
| Les Créatures Mythiques
| Casimir Djezou de GOGOKRO